Qu’est ce qu’une redirection 301 ?

redirection-301

Qu’est ce qu’une redirection 301 ?

 La  redirection 301 qu’est-ce que ?

 

Une redirection 301 peut être vue comme une mutation de service. Concrètement, le contenu et la structure d’une page A sont déplacés vers une page B. Ainsi, la notoriété et l’audience de la page A sont transmises à la page B, qui peut aussi appartenir à un nouveau nom de domaine. Pour effectuer une telle opération appelée redirection, 301 est le nom du code HTTP utilisé. On découvrira dans la suite l’existence d’un autre code de redirection.

Néanmoins, la redirection permanente est pérenne et demeure la plus efficiente.

 

Cette redirection est irréversible et ergonomique pour l’internaute. Bien qu’elle puisse  être suspendue pour un retour à la page A, il est préférable d’approfondir sa réflexion avant la mise en place de l’opération. L’algorithme du moteur Google est hostile aux acrobaties !

 

Pourquoi faire une redirection permanente ?

 

Les redirections permanentes sont principalement utilisées pour modifier la structure d’un site ou de ses urls (comme en cas de réécriture d’url) sans affecter le positionnement des pages. On fait également appel à une redirection pour changer de nom de domaine.

 

La 301 est adaptée aussi bien à une  optimisation on-site qu’off-site :

 

  • Modifier la structure de son site et gérer le cycle de vie des pages

Un site web est généralement dynamique. Tout comme un magasin, la structuration d’un site est soumise à des réorganisations dans le temps. Toutes ses opérations sont effectuées par le biais du code 301. Pour ne pas paraître incohérent pour le Googlebot, le mieux est que la nouvelle page ne soit pas trop différente de l’ancienne.

 

Dans le but de maintenir son intégrité vis-à-vis du Googlebot, la page naissante doit être similaire à la précédente. Dans le cas échéant, les bots détecteraient une anomalie due au fait que la page soit dupliquée. Ils pourraient même l’assimiler à une manipulation d”algorithme.

 

  • Faire attention au plagiat

 

 Contre toutes attentes, il est possible que quelques de nos pages se ressemblent.

Indépendamment de la volonté de bien faire, bon nombre de nos pages présentent assez de similitudes. Les robots de Google étant d’excellents détecteurs de plagiats, il faudrait affûter son imagination afin de produire des contenus plus innovants. Afin de se protéger du high kick de Panda il faudrait instaurer la redirection d’une URL vers son homologue.

 

  • La gestion de son netlinking

 

La 301 trouve son utilité dans la récupération d’URL mal formulés par une redirection vers d’autres ancres et sites externes (renvoyant à une page d’erreur 404)

 

Dans quelle mesure effectuer une redirection permanente ?

Le changement de nom de domaine:

 

L’évolution d’un site web est étroitement reliée à celle de l’entreprise qui détient sa gestion. Il n’est pas rare de constater que des modifications de nom ou de domaine (aussi appelé DNS, pour Domain Name System) s’avèrent être nécessaires dans les figures de cas comme le changement de nom ou d’extension.  

 

En ce qui concerne les sites vitrines contenant un nombre réduit de pages, il s’agit d’un passage relatif simple à réaliser. C’est un véritable challenge pour les sites e-commerce afin de pallier des répercussions SEO négatives.

 

L’accessibilité au site est possible depuis plusieurs URLs. Il ne sélectionne qu’une seule d’entre elles comme destination canonique et fait usage du code 301 pour rediriger le trafic vers des urls plus optimisées.

 

La migration HTTP vers HTTPS

Le protocole “secure HTTP” légèrement semblable au HTTP a été créé pour sécuriser le flux de données sur le web. La seule différence entre les deux protocoles est la couche de sécurité renforcée dont dispose le HTTPS.

 

Ainsi pour renforcer la sécurité sur le web, Google met en place en 2014 un système pour augmenter le référencement des sites qui migrent vers le protocole HTTPS. A présent, il n’est pas possible pour un site d’avoir un bon référencement sans être sous le protocole HTTPS. De ce fait, nombreux sont les sites qui ont mis temps et argent pour passer vers le nouveau protocole.

 

Sans l’avoir préalablement étudié, facile  est de croire qu’il ne s’agit que d’un léger changement d’écriture. Pourtant c’est bien plus que cela. La migration des pages du HTTP vers HTTPS requiert une quantité importante de redirection 301. Raison pour laquelle les novices préfèrent demeurer en HTTP. Grosse erreur de leur part ! En effet le navigateur Chrome qui est l’un des plus utilisés dispose de pare-feu qui bloque les tentatives de connexion aux sites utilisant le HTTP. L’internaute ne pourra continuer qu’après avoir lu l’alerte de sécurité et valider.

 

 

La redirection entre les différentes versions d’URL

Par quel moyen procéder pour que les autres versions d’URL rédigent vers la bonne ?

 

Le sous-domaine WWW

 

Le www est facultatif. Mais il faudra que la redirection des autres versions vers la version originale soit mise en place. Donc lorsqu’un site n’utilise pas le « www », une écriture de l’URL avec ce dernier devra renvoyer immédiatement vers l’URL originale sans que l’internaute ne s’en rende compte.

 

Comment s’assurer que le processus est bien fait :

 

Il suffit d’entrer le lien avec un sous-domaine différent pour s’assurer que la redirection est faite vers la bonne adresse. Une autre façon est de se servir d’une extension de navigateur ( Ex : redirect path).

Essayez aussi en utilisant les extensions « .com », « .org », etc.

 

Par exemple, nous avons un site « https://exemple.org», les combinaisons pour la vérification sont les suivantes :

  • « https://www.exemple.org » à « https://exemple.org»
  • « http://exemple.org » à « https://exemple.org»
  • « http://www.exemple.org » à « https://exemple.org»

Etc, plus il y a de versions, plus le nombre de combinaisons est élevé !

 

Des pages désuet sur le même site

 

Il s’agit là d’un problème qui touche essentiellement les sites de vente en ligne. Ces derniers sont dans l’obligation de créer une page pour chacune des catégories  de produits dont ils disposent et pour les produits eux-mêmes. Les caractéristiques des produits ou offres sont couramment soumis à des changements, ce qui requiert la création de nouvelles URL.

 

Par exemple :

 

Sur un site de pièces d’ordinateur, le commerçant vend un processeur spécifique au HP 15-DA0053WM. Il dispose donc d’une page  http://piecesordi.fr/processeur/hp-ref5286-.html.

Après un changement de fournisseur pour une raison quelconque, l’ancienne page devient obsolète car l’URL comporte la référence de l’ancien fournisseur. Malgré que l’ancienne page bénéficie d’un positionnement et d’un trafic avantageux, le marchand ne peut se permettre de l’utiliser.  Pour contourner cette situation, certains marchands mettent en place  des spots appelant les prospects à consulter la nouvelle page produit. Le lead a donc le choix de cliquer ou pas. Augmentant donc le taux de rebond de la page. Ce qui va à l’encontre du bon référencement de la page. C’est dans ce cas que la redirection 301 devient intéressante. L’internaute n’a pas besoin d’effectuer d’action pour être redirigé vers la page du produit qu’il recherchait.

 

Les géants du e-commerce utilisent des solutions encore plus dynamiques que la 301.

 

Backorder et stratégie de domaines expirés

 

C’est un cas exceptionnel d’utilisation du code 301. Elle est absolument autonome vis à vis du site. Le backorder est un processus qui maintient les noms de domaines lors de leur expiration par le biais de plateformes telles que Dom Stocks ou Youdot. Celles-ci nourrissent les domaines en contenu. Cela équivaut à augmenter son référencement sans pour autant s’échiner. Quelques professionnels du linking externe se servent de cette technique dans les cas de réseau de sites. Cette méthode  n’est plus si populaire auprès des référenceurs. Ces derniers s’abstiennent pour ne pas se faire prendre par l’algorithme de Google.

 

Cas particulier pour les e-commerçants : gestion des produits expirés

 

Des produits en rupture de stocks ou expirés, comment leurs fiches produits sans perdre en référencement SEO ?

 

Comme nous l’avons évoqué un peu haut, le code 301 est une solution pour éclipser une ancienne page au profit d’une nouvelle. La 301 convient essentiellement pour un produit qui n’est plus disponible. Le moteur de recherche pourra ainsi  lors d’une recherche envoyé la nouvelle page avec par défaut le même positionnement que l’ancienne. Si aucune page produit n’est substituée pour remplacer la page obsolète, il faudra que la redirection mène sur une page qui pourrait intéresser l’internaute. Dans le cas contraire, celui-ci sera déçu, ce qui pourrait affecter l’affluence du site.

Dans le cas où l’URL est à changer, il faudra créer une nouvelle et faire une redirection de l’ancienne.

 

La 301, comment effectuer cette redirection ?

Pour effectuer une redirection 301 vous pouvez procéder de diverses manières.

Les grands fournisseurs de CMS sont équipés d’extensions facilitant la mise en place du processus. Malgré leur puissance, quelques fois il est mieux de procéder de façon technique.

 

Effectuer un code 301 à l’aide du fichier .htaccess

 

Pour modifier le fichier .htaccess, votre serveur doit autoriser les remplacements. Cette commande se trouve dans le fichier de configuration d’Apache, et si vous n’avez pas accès à votre serveur ou au fichier de configuration, vous devez demander à votre hébergeur.

 

Rechercher le fichier .htaccess dès que l’accès est libre. Ce fichier est chargé du contrôle de la plupart des répertoires et sous répertoires. Ce dernier est souvent situé dans le répertoire racine du site. S’il n’y est pas, le mieux serait de le créer. 

Accéder à votre client FTP (Ex: Filezilla) et aller sur le fichier .htaccess. Le fichier .htaccess est par défaut caché à cause du point qui le précède.

 

L’usage d’un éditeur de texte (UNIX) est un atout dans la modification du fichier. Pour procéder à la redirection d’un URL ou d’un domaine il s’agit plus que d’une ligne à ajouter pour le notifier au serveur.

 

Supposons que l’on veut rediriger une page vers une autre :

 

RedirectPermanent /old-file.html http://www.domaine.com/nouvelle-page.html

 

Pour rediriger un domaine entier :

 

RedirectPermanent / http://www.nouveau-domaine.ext/

 

La redirection de page php

 

Le fichier .htaccess est recommandé pour faire rapidement et sans complications les redirections. Il arrive que cette technique ne soit pas utilisable. On procède dans ce cas par redirection de la page en php. Il faut avoir les bases en programmation php pour pouvoir le faire car un petit programme est à ajouter.

 

Ce bout de code devra être intégrer dans la partie supérieure de la page pour effectuer la redirection permanente

 

Le code php peut encore être écrit de cette façon :

 

Quel que soit la méthode utilisée il est important d’avoir une copie du fichier pour des raisons de sécurité. Après, vérifier le bon fonctionnement des redirections. Pour finir, il faudra faire attention qu’il y ait pas de conflits php/.htaccess

 

Les erreurs communes liées aux redirections 301 et 302

 

Erreur 1 : redirections dans le maillage interne

 

Il faut toujours veiller à ne pas garder ces URLs maillées dans le site. Même si la redirection fait le travail de redirection de la page A vers la page B, si la page A est toujours accessible dans le site, la grille interne (lien interne) sera lente et affecte les performances globales du référencement.

 

Vérification : Au cours d’un contrôle, un crawler est utilisé pour masquer toutes les URLs disponibles dans les liens du site, et redirigées. Une liste est récupérée contenant chaque fois, l’URL source (page A) et l’URL de destination (page B) de la redirection.

 

Correction :

L’astuce consiste à recueillir les liens entrants de ces URLs sources surnommés « inlinks » pour déterminer les pages faisant des liens vers la page A. Ensuite, on change tous ces liens pour pointer clairement vers la page B. Ces inlinks s’obtiennent via le crawler, et lorsque l’examen est réalisé avec Smart Keyword, ils vous sont directement fournis.

 

–> Résultat.

On obtient une absence de la page A redirigée dans le site et par la même occasion, une fluidité plus accrue du maillage interne. Selon le nombre d’URL impliquées, cette action peut avoir un impact très significatif sur les prouesses SEO de votre site web.

 

S’il s’agit du même cas d’utilisation, du même type de page à chaque fois, alors il doit y avoir une solution durable à ce problème qui semble se poser fréquemment. Par exemple, si nous avons une liste avec plusieurs catégories ou pages produits périmées : alors il faut revoir la gestion de ce cas pour qu’une fois le nettoyage effectué cela ne se reproduise plus dans le futur.

 

Attention également à certains cas particuliers : parfois on utilise des 302 pour des redirections temporaires (les produits sont en rupture de stock mais reviennent après 1 mois) -> ici, il ne faut rien faire au risque de repartir à zéro.

 

Erreur 2 : Beaucoup de 302 inadaptés

 

Les redirections 302 ne doivent s’utiliser que parcimonieusement : seulement pour les opérations réellement temporaires, et jamais pour une redirection définitive. Idéalement, lorsqu’une vérification via crawler montre assez de 302 inadaptés, il faut les remplacer par des 301.

 

Erreur 3 : Autres codes présents (303, 307, …)

Ces cas sont rarissimes et on dispose de plusieurs codes, chacun spécifique à son usage. Vous n’aurez pas tous ces détails ici.

Si l’exploration par un crawler révèle ces codes, contactez sans cogiter votre équipe technique pour en définir la cause, et peu importe celles-ci, supprimez-les de la structure interne, comme détaillé pour l’erreur 1 sur les redirections ci-dessus.

 

Les redirections 302 et 301 ?

À l’opposé d’une redirection 301, la 302 est réversible. Elle notifie aux robots Google que le délogement n’est pas définitif, ce qui leur est pénible. Puisqu’ils doivent connaître tous les paramètres à savoir : remplacement ou non, conservation ou non et durée, la situation devient compliquée. On comprend donc que la redirection 302 soit moins utilisée sauf dans les cas suivants :

 

– A/B test d’une page Web pour une fonctionnalité ou un design.

 

– Mise à jour d’une page Web avec conservation de l’expérience utilisateur (UX).

 

Il faut donc faire appel aux 302 lorsque les webmasters désirent faire une évaluation des performances ou un recueil des retours d’utilisateurs.

 

Google confirme qu’une pléthore de sites utilisent erronément la 302, plus rapide à mettre en place que la 301. On se demande ainsi si Google gère aussi bien les 302 comme affirmé. Les moteurs de recherche continuent-ils d’indexer l’ancienne page en ignorant la nouvelle ? L’audience des liens est-elle partagée entre les 2 urls et donc divisée par 2 ?

 

En dépit de l’affirmation faite par Google sur la bonne gestion des 302, il est préférable d’être prudent pour ne pas perdre le positionnement de ses pages.

 

Conclusion

Vous aurez compris que la redirection 301 est une astuce productive dont il faut s’en servir avec parcimonie pour ne pas perdre la popularité des pages. Bien qu’elle soit parfois incontournable, elle peut être suppléée par une gestion optimale de la structure de son site et de sa navigation à facettes dans le cadre d’une optimisation on-site.

 




Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0